« La Faucheuse – Le Glas » (tome 3) de Neal Shusterman

Coucou bonjour ! 😄 Nous revoilà à nouveau dans la dystopie de Neal Shusterman, toujours aux éditions Robert Laffont dans leur Collection R 💀

Dans un monde qui a conquis la mort, l’humanité sera-t-elle anéantie par les êtres immortels auxquels elle a donné naissance ?

Pour une petite piqûre de rappel, les articles sur les tomes 1 et 2 sont ici et ici 😉

Et voilà, c’est le dernier tome 🥺 J’en aurais voulu encore ! La fin du tome 2 était telle que j’avais enchaîné avec celui-ci, « Le Glas ». Quelle trilogie ! Un coup de cœur ❤

Comme je le disais dans l’article sur le premier tome, j’ai découvert ici Neal Shusterman, et je suis très loin d’être déçue ! J’ai adoré ses personnages, leurs caractères, je me suis plongée dans l’histoire comme si je la vivais. Tout est extrêmement réaliste, et fais réfléchir. Comment seraient nos vies si la mort n’en faisait plus partie ?

Certains personnages sont très attachants, d’autres, clairement beaucoup moins, mais ce sont les grands méchants de l’histoire (ou les plus antipathiques, pour le moins) donc… 😅

Le rythme monte crescendo tout au long de ce tome pour une fin en apothéose 🎆 À aucun moment on ne s’ennuie, et même si parfois les choses semblent stagner, prennent un peu plus leur temps, tout fini par prendre sens.

Au final, une excellente trilogie que je suis très très contente d’avoir découvert, et que je conseille à tous ! 🥰

« La Faucheuse – Thunderhead » (tome 2) de Neal Shusterman

Bonjour bonjour ! 😄 Nous voilà de retour dans la dystopie de Neal Shusterman, toujours aux éditions Robert Laffont dans leur Collection R 💀

« Les humains apprennent de leurs erreurs. Moi pas. Je ne commets jamais d’erreur. »

Je vous avais déjà parlé de cette trilogie avec le tome 1, « La Faucheuse », ici. Me revoilà pour le tome 2, « Thunderhead », et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il se passe beaucoup de choses !

Très souvent dans les trilogies, le tome 2, intermédiaire, est plus long, plus lent, met d’autres choses en place. C’est généralement un peu plus… mou 😅 Et bien pas dans ce cas ! Ce deuxième tome est une très bonne exception, et à aucun moment on ne s’ennuie !

Le style de l’auteur est toujours aussi bon, on retourne très vite dans cet univers où la mort n’existe plus, sauf à être « glané » par un Faucheur. Le rythme s’accélère, certains événements se dessinent à l’horizon, de nouveaux personnages font leur apparition, et beaucoup de choses se mettent en place.

J’ai beaucoup aimé entrer un peu plus dans les « pensées » du Thunderhead, comprendre son fonctionnement, la façon dont il a été créé. Les personnages que j’avais aimé dans le tome 1 ont évolué, des liens se créent, d’autres se défont. Le fait d’avoir de nouveaux personnages pourrait perturber la lecture, mais au contraire, j’étais impatiente de voir ce que la suite allait me réserver ! Et donc une fois arrivée à la fin, je n’ai pas pu m’empêcher de continuer tout de suite avec le dernier tome tant j’avais aimé ce livre 😍

Je reviens donc très vite avec le tome 3 😉

« Petit » bilan du Pumpkin Autumn Challenge

Hello tout le monde ! Nous sommes déjà bien avancés dans le mois de décembre. Il est donc largement temps pour moi de venir ici faire le bilan du Pumpkin Autumn Challenge ! 😄🎃👻🧙‍♀️🥰

Comme je suis du genre gourmande, j’avais prévu une pile à lire très conséquente (vous la trouverez ici), et j’ai eu peur d’avoir vu un peu grand. Et finalement… j’ai réussi ! 3 mois, 30 livres lus (enfin 29…) ! Un petit tour d’horizon ? C’est parti ! 🎃👻

🎃👻🎃👻🎃👻


AUTOMNE FRISSONNANT
Je suis Médée, vieux crocodile !

Dans cette sous-catégorie, j’avais choisi de lire 3 ouvrages : 2 romans et un recueil de nouvelles. J’ai donc lu « Malédictions » (collectif), « Le Cercle » de Bernard Minier, et « Rocaille » de Pauline Sidre.

👻


En ce qui concerne le recueil « Malédictions », j’ai un avis plutôt mitigé. Peu habituée à la SF « pure et dure » remplie de créatures « alienesques » et de robotique quasi omniprésente, j’ai eu un peu de mal à m’y faire et à apprécier ma lecture 😕

Maintenant, l’objet livre est déjà magnifique ! Et si vous êtes un habitué du genre et que l’hémoglobine ne vous fait pas peur, plongez la tête la première dans ce recueil !

 

🎃

J’ai également choisi pour cette sous-catégorie le deuxième roman de Bernard Minier, que j’avais découvert avec « Glacé » en 20109 (et qui a été un gros coup de cœur). Dans « Le Cercle », Martin Servaz, commandant de police mis en scène par l’auteur, va mener une nouvelle investigation qui va le mener au sein de la petite ville de Marsac, où se concentrent plusieurs universités et institutions étudiantes d’élite. Confronté à son passé, Servaz va devoir mener une des plus dangereuses enquêtes de sa carrière…

Attention ! Je vous conseille fortement, si ce n’est déjà fait, de lire d’abord « Glacé » avant de vous attaquer à ce roman. En effet, des éléments du roman précédent sont présents, et si vous voulez comprendre ce qui se passe… c’est mieux ! 😁

J’étais contente de retrouver les personnages et la plume de Bernard Minier, que je trouve juste et efficace. Je n’ai pas retrouvé le coup de cœur de « Glacé », mais « Le Cercle » a tout de même été un très bon roman, et j’ai hâte de continuer l’aventure commencée avec Martin Servaz.

👻

J’ai également choisi de lire « Rocaille » de Pauline Sidre pour cette catégorie. J’y ai d’ailleurs consacré un article et… mon avis, que je vous délivre ici, n’a pas changé depuis, c’est un excellent roman ! Qui d’ailleurs a été sélectionné avec 24 autres pour le PLIB 2021 ! Souhaitons-lui une longue vie ! 🤗

Les chimères de la Sylve Rouge

Ici, j’avais également choisi 3 romans : « Apostasie » de Vincent Tassy, « La neuvième maison » de Leigh Bardugo, et « Vert-de-Lierre » de Louise Le Bars. Encore 3 très bonnes lectures !

🎃

Je voulais absolument découvrir la plume de Vincent Tassy avec « Apostasie ». Je vous en ai parlé ici et… encore maintenant, en écrivant ce bilan, ce roman est toujours aussi présent à mon esprit… et j’ai envie de le relire ! 🥰

👻

Toujours dans un style « gothique » et assez poétique, j’ai découvert l’étrange « Vert-de-Lierre » de Louise Le Bars. Je vous en parle juste ici et, pour résumer, foncez sur le site des éditions Noir d’Absinthe, et commandez-le en version papier, parce que vraiment, il est magnifiquement beau ! 😍

🎃

Dans un style radicalement différent, j’ai craqué pour la magnifique version hardback de « La neuvième maison » de Leigh Bardugo, dont je vous parlais ici. Magie, esprits, complots sont au rendez-vous, et j’ai hâte de pouvoir lire la suite !

Les supplices de la belladone

Là encore, 3 romans, avec une petite spécificité : ils ont tous une couverture noire ! (bon en même temps, c’est ce qui était demandé 😁). J’ai donc choisi : « Le signal » de Maxime Chattam, « Cornes » de Joe Hill, et « La mécanique du cœur » de Mathias Malzieu. Un de ces romans se détache clairement du lot par son style 😄 Tous ont fait l’objet d’articles les concernant, je vais donc passer rapidement dessus.

👻

« Le signal » de Maxime Chattam reste une de mes meilleures lectures de cette année. Déjà « lu » en livre audio l’an passé, j’avais très envie de le lire « vraiment », mais surtout pas le soir ! Non non non ! Quel roman ! Visuellement très parlant, des passages vraiment gores (l’auteur écrit tellement bien ces scènes !), il faut avoir l’estomac bien accroché. Un excellent roman, selon moi, dont je vous avais parlé juste .

🎃

J’ai profité aussi du Pumpkin Autumn Challenge pour découvrir la plume de Joe Hill (un des fils de Stephen King, si vous ne le saviez pas encore) avec « Cornes », roman horrifique qui a été adapté au cinéma (avec Daniel Radcliffe dans le rôle principal). Mon avis complet est ici, mais pour résumer : un très bon roman, et j’ai très envie de découvrir les autres ! 😈

👻

Et enfin, dans un style et un genre radicalement différents : « La mécanique du cœur » de Mathias Malzieu ! Et oui, rien à voir 😄 Une très belle histoire dont je vous parlais ici et que je conseille à tous ! Il faudrait d’ailleurs que je me refasse une petite séance visionnage du film qui en a été tiré 🥰

Esprit, es-tu là ?

2 romans seulement dans cette sous-catégorie : « La Dame en Noir » de Susan Hill, et « The Dead House » de Dawn Kurtagich.

🎃

Comme je le disais dans mon article ici, « La Dame en Noir » est un roman sombre et qui m’a bien fait peur. Toutefois, pour Halloween, il était parfait ! Et comme l’histoire se passe principalement en novembre, je l’ai lu au début du mois, pour coller au roman et encore plus rentrer dedans 😁

👻

« The Dead House » a également été un roman perturbant, sombre, qui m’a fait me poser beaucoup de questions, comme je vous en parle ici. Et j’ai adoré ça ! Une très bonne découverte de ce premier roman de l’auteure, que j’ai hâte de relire prochainement !

🎃👻🎃👻🎃👻


AUTOMNE DOUCEUR DE VIVRE
Il fait un temps épouvantail

Pour cette sous-catégorie, j’ai choisi 2 romans écrits à des périodes très différentes : « La légende de Sleepy Hollow » de Washington Irving, écrit au début du XIXème siècle, et « La faucheuse » (le tome 1) de Neal Shusterman, paru en 2017 en France.

🎃

Je pense que vous connaissez déjà « La légende de Sleepy Hollow »… la légende du cavalier sans tête ? Jack O’Lantern ? 🎃 Non ? Vous n’avez pas vu le film de Tim Burton ? Au cas où, voilà ce que raconte la légende : Ichabod Crane, professeur dans une petite ville de la campagne anglaise, est amoureux d’une belle jeune demoiselle, fille d’un riche propriétaire terrien. Mais il n’est pas le seul ! Et d’autres prétendants vont tenter de l’écarter, quitte à utiliser un subterfuge : lui faire peur avec le cavalier sans tête (enfin dont la tête est une citrouille creusée et illuminée de l’intérieur). Voilà pour le pitch rapide… L’histoire est très courte, et j’ai très peu apprécié le personnage d’Ichabord, particulièrement agaçant. Je préfère de loin la version de Tim Burton, même si elle est quand même très éloignée de l’histoire originale 😅

👻

Après le XIXème siècle, j’ai décidé de partir dans un futur indéfini avec l’excellente dystopie de Neal Shusterman, « La Faucheuse ». Ce premier tome a été pour moi une révélation. J’ai adoré ! Je vous en parle d’ailleurs un peu plus en détails juste ici.

Siroter un chocolat chaud à la cannelle sous les saules

Ici aussi, des lectures très variées avec ces 3 romans : l’intégrale de « Alcatraz Smedry » de Brandon Sanderson, « J’ai encore menti ! » de Gilles Legardinier, et « La belle au bois dormant » de L.P. Sicard (le conte interdit, pas le conte pour enfants 😅)

🎃

Je vous avais partagé mon avis sur l’intégrale des aventures du jeune « Alcatraz Smedry » juste et, si vous vous souvenez bien, j’avais beaucoup aimé ma lecture. Plus « jeunesse » que mes lectures habituelles, j’avais passé un très bon moment en compagnie d’Alcatraz, qui est un jeune homme très drôle, et extrêmement bien mis en scène par l’auteur. Si vous ne connaissez pas… vous voyez ce que je veux dire 😉

👻

Comme lecture « qui fait du bien », j’ai choisi « J’ai encore menti ! » de Gilles Legardinier parce que, comme je vous l’explique ici, ses romans me font toujours rire (ou au moins sourire) et me remontent le moral quand il n’est pas au top. Un de mes auteurs favoris, je ne pouvais pas passer à côté !

🎃

Dans un registre clairement différent (c’est le moins qu’on puisse dire…), j’ai choisi de lire « La belle au bois dormant » de L.P. Sicard. Et étant donné que c’est un « conte interdit », vous vous doutez bien que l’histoire est… clairement à destination des adultes 😅 D’ailleurs, je vous explique pourquoi ici.

Fàfnir ton assiette sinon pas de piécette

C’est dans cette sous-catégorie que j’ai finalement été la plus ambitieuse avec une BD et 3 romans (dont 2 intégrales !) : la très jolie bande dessinée « Le cercle du dragon thé » de Katie O’Neill, « La guerrière fantôme » de Lise Syven, « La bête du bois perdu » de Nina Gorlier, et « Le Concile de Merlin » de Lionel Cruzille.

👻

Je lis rarement des bandes dessinées (seulement quelques mangas, de temps en temps), mais après avoir vu passer « Le cercle du dragon thé », j’avais eu une envie irrésistible de thé… euh non, de la lire ! Avec un thé ? 🍵 Je vous en ai d’ailleurs parlé juste ici.

🎃

Dans un registre totalement différent, je me suis lancée dans l’intégrale de la duologie de « La guerrière fantôme » de Lise Syven. Quelle aventure ! J’ai adoré ces romans, que j’ai dévoré très rapidement. Une excellente intégrale, dont je vous ai également parlé ici.

👻

Changement de décor une fois encore avec une réécriture du conte du Petit Chaperon Rouge, proposée par Nina Gorlier dans son roman « La bête du bois perdu », aux éditions MagicMirror. Et là, malheureusement, je n’ai pas accroché du tout 😕 Seul abandon du challenge, j’ai délaissé ma lecture à 37 % (en ebook), n’arrivant pas à entrer dans l’histoire. Ça ne l’a pas fait avec moi, ça arrive…

🎃

Pour « compenser » cette lecture un peu moins satisfaisante, je me suis aussi lancée dans une intégrale plutôt conséquente avec « Le Concile de Merlin » de Lionel Cruzille. Je l’ai gardé pour la fin du challenge, parce que 448 pages écrites tout petit (900 pages en ebook), ça ne se lit pas comme ça 😄 Et je me disais que, au pire, si je lisais au moins le premier tome, mon challenge (perso) serait accompli. Finalement… j’ai lu l’intégrale au complet ! Je vous en parle d’ailleurs juste .

A window to the past

Cette sous-catégorie (et les suivantes) a été une des moins remplies avec 2 romans : « Nox » de Eloïse Tanghe, et « Gods of Men » de Barbara Kloss. Dans les deux cas, de très bonnes lectures dont je vous ai déjà parlé ici et ici 😉

🎃👻🎃👻🎃👻


AUTOMNE DES ENCHANTERESSES
Les rêves d’Aurore

Dernière catégorie du challenge ! Et pour cette sous-catégorie, j’ai choisi : « La colère des lionnes » de Leila Heydith, et « La tyrannie de la réalité » par Mona Chollet, un roman engagé LGBT et une non-fiction non moins engagée 😊

👻

Dans « La colère des lionnes », que j’ai découvert grâce à l’auteure, Leila Heydith, qui me l’a très gentiment proposé, j’ai été embarquée dans une réécriture du mythe de Médée, que je ne connaissais pas (ouh ! J’ai honte…) et j’ai adoré ! Les personnages d’Atalanta et de Médée sont deux femmes fortes, indépendantes, mais « coincées » dans un monde d’hommes qui ne leur laisse pas beaucoup de choix quand à leur avenir… J’ai adoré ! D’ailleurs, la suite devrait arriver en janvier prochain et j’ai bien envie de savoir ce qui va suivre ! 🤗

🎃

« La tyrannie de la réalité » aura été, bien évidemment, une lecture totalement différente. Après avoir dévoré « Sorcières », j’avais très envie de me replonger dans un ouvrage de Mona Chollet. Celui-ci n’aura pas été aussi addictif pour moi, malheureusement… L’auteure a un point de vue très intéressant sur la manière dont « on » nous fait croire que la réalité est ce qu’elle est, alors que si on creuse un peu, on se rend compte que les choses ne sont pas si simples… En revanche, ses nombreuses digressions m’ont un peu perdue au fil de ma lecture. J’en retire tout de même quelques éléments intéressants et je vais continuer à m’intéresser à ses écrits.

Sarah Bernhardt, monstre sacré

Quoi de mieux qu’un beau livre et une petite non fiction pour cette sous-catégorie ? J’ai donc choisi d’y mettre « L’effroyable encyclopédie des revenants » de Pierre Dubois, illustrée par Carine M. Et Elian Black’Mor, et le très sympathique petit « Je m’appelle Livre… et je vais vous raconter mon histoire » de John Agard 😄

👻

Dans « L’effroyable encyclopédie des revenants », les histoires et les illustrations nous donnent la chair de poule ! Ne le lisez pas dans le noir ! Vous ne verriez plus les magnifiques images ! 😍 Je vous en donne quelques exemples, avec mon avis, juste .

🎃

Et comme je suis une grande amoureuse des livres (ça se voit, non ? 😁 ), j’ai eu très envie d’en savoir plus. J’ai donc laissé John Agard prendre la parole dans « Je m’appelle Livre… et je vais vous raconter mon histoire » ; histoire que j’ai adoré découvrir et dont je vous parle ici.

Les écailles de Mélusine

Une fois n’est pas coutume, ici, que de la non fiction 😉 ! Et j’ai choisi « Sorcières ! Le sombre grimoire du féminin » de Julie Proust-Tanguy, et « Nous sommes tous des féministes » de Chimamanda Ngozi Adichie. Deux non-fictions sur un thème commun, mais dans des genres légèrement différents. Leurs points communs, c’est que ce sont des ouvrages très courts, et que… je ne les ai pas forcément appréciés plus que ça :😕 « Sorcières ! » ne m’a pas particulièrement marquée (je ne me souvient d’ailleurs plus de ma lecture, c’est dire !) et « Nous sommes tous des féministes » s’adresse finalement surtout à des femmes de couleur, ce que je ne suis pas 😕 J’ai d’ailleurs regretté cet aspect très « limité » du message, car quelle que soit notre couleur de peau, nous sommes toutes des femmes, non ? 😉

Nausicaa de la Vallée du Vent

Dernière sous-catégorie, dernières lectures du Pumpkin Autumn Challenge ! Ici, j’avais choisi « Je suis une légende » de Richard Matheson, et « La servante écarlate » de Margaret Atwood.

👻

Si j’ai peu apprécié ma lecture de « Je suis une légende » (je vous en parlais ici), j’ai en revanche beaucoup apprécié « La servante écarlate ». Margaret Atwood nous a offert une dystopie féministe extrêmement dérangeante et anxiogène de par son écriture très détachée, mais pour autant très réaliste (ce qui la rend d’autant plus flippante) que j’ai beaucoup apprécié. J’en dis plus juste ici.

🎃👻🎃👻🎃👻

Et donc ?

Et bien, ce bilan est pour moi très positif ! 30 livres prévus pour 3 mois, 1 abandon, quelques ouvrages un peu moins appréciés, mais beaucoup de bonnes voire très bonnes lectures ! Une bonne année pour ce Pumpkin Autumn Challenge en ce qui me concerne ! Et pour vous ? Comment c’est passé votre challenge ? Vous avez été au bout de vos objectifs ? Racontez-moi tout ! 😄

🎃👻🎃👻🎃👻