« Les âmes vagabondes » – L’invasion a commencé…


Hello hello ! Comment ça va pour vous ? Bien ? Un peu de SF ça vous dit ? 😄 Alors aujourd’hui parlons du roman de Stephenie Meyer, « Les âmes vagabondes », ici aux éditions JC Lattès 🤩

« La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ? »

Après avoir lu la saga « Twilight » (aucun rapport 😆), j’avais très envie de continuer à lire les livres de Stephenie Meyer. J’ai mis le temps (comme souvent 😅), mais voilà qui est fait pour ce roman 😄

Et… j’ai littéralement ADORÉ ce roman ! Je l’ai dévoré malgré ses 617 pages (832 en poche 🤭) !

Comme je le disais plus haut, aucun rapport avec « Twilight ». Ici, aucun vampire, mais des « âmes », espèce extraterrestre qui parasite planète après planète dans un but… pacifiste. En effet, l’objectif de ces âmes est de régler les conflits, mais en prenant place dans le corps de leurs hôtes, qu’ils contrôlent totalement. Ou presque… parce qu’il y a parfois des exceptions, et Melanie en est une.

L’âme qui s’invite en Melanie (sans lui demander son avis, évidemment), ne parvient pas à prendre le contrôle total du corps qu’elle occupe. Melanie est toujours présente, et même si elle n’a physiquement aucune marge de manœuvre, elle envoie des souvenirs à son indésirable invitée, nommée Vagabonde, sous forme de rêves.

Ainsi, Vagabonde décide de partir à la recherche de Jared et Jamie, l’homme dont Melanie est amoureuse, et son petit frère qu’elle a juré de protéger.

Et c’est parti pour une histoire mêlant science-fiction, réflexions sur l’humanité, « triangle » amoureux (qui n’en est pas vraiment un), survie en milieu hostile (aux accents post-apo)…

Pour ce qui est des personnages, j’ai largement préféré Vagabonde à Melanie. Celle-ci est un peu jeune, et j’ai trouvé ses réactions parfois un peu exagérées. Au contraire, Vagabonde tente de comprendre des sentiments qui lui étaient auparavant totalement étrangers et ne veut que s’intégrer.

Ce roman, vraiment bien écrit, m’a totalement embarquée et je me suis beaucoup attachée à Vagabonde. Ses réflexions sur les comportements des humains sont justes et nous devrions vraiment y réfléchir nous aussi.

La fin m’a laissée en larmes 😭 et le coup de cœur n’était vraiment pas loin 🥺❤

Je n’ai pas vu l’adaptation qui en a été faite, et j’avoue n’en avoir pas très envie 😅 Je me suis fait une idée des personnages, je les ai aimés, je me suis laissée emporter dans leur histoire, et je préfère garder cette image. Un très bon roman que j’ai lu avec beaucoup de plaisir 🥰

« Je suis une légende » de Richard Matheson

Coucou vous ! Je continue mes lectures du Pumpkin Autumn Challenge et aujourd’hui, je viens vous parler du roman qui a (à peu près) inspiré le film du même nom : « Je suis une légende », de Richard Matheson, aux éditions Folio dans leur collection Folio SF.

Robert Neville est le dernier homme vivant sur Terre. Chaque jour, sa vie est un combat pour survivre dans un monde où les hommes ont succombé à une étrange épidémie qui les a transformés en vampires. Chaque nuit, ils le traquent, le menacent, le provoquent. Ils sont des inconnus, mais aussi des voisins, et Robert doit se battre sans cesse pour sa survie…

Alors… je ne sais pas si vous connaissez le film (avec Will Smith 😄) mais si c’est le cas, ne vous attardez pas sur ce roman 😅 Je l’ai lu en sachant que l’histoire était différente, mais ça ne m’a pas fait l’apprécier pour autant 😕

Richard Matheson a écrit ce livre en 1954 et a situé le début de son histoire en 1976. En soi, ce n’est pasun problème, mais… on le ressent très rapidement à la lecture.

Le personnage de Robert est… plutôt antipathique. Colérique, alcoolique, on peut comprendre qu’il ne soit pas parfait au vu de ce qu’il vit, c’est sûr. Mais ses réflexions personnelles sont parfois un peu trop macho pour être acceptables… Les femmes vampires sont lascives et lui font sans cesse des avances (hum…), s’imagine à un moment une bibliothécaire comme une « vieille fille » qu’aucun homme n’a jamais touchée (bien sûr…), il insulte les vampires toutes les 2 pages, s’emporte à la moindre contrariété…

À aucun moment je n’ai ressenti d’empathie pour ce personnage, ni pour sa situation, ni pour les autres protagonistes… Pire ! J’étais même tellement énervée par ma lecture que j’ai finalement rapidement terminé ce livre pour pouvoir passer plus vite à autre chose…

Vous l’aurez compris, regardez plutôt le film, il est bien plus sympa 😅

« Survivre » de Vincent Hauuy

Hello tout le monde ! Vous allez bien ? 😄 Aujourd’hui je viens vous faire un petit retour sur 🍃 « Survivre » 🍃 de Vincent Hauuy, aux éditions Hugo Thriller, que j’ai pu lire grâce à NetGalley.

Nous sommes en 2035. La Terre va mal, le climat part en cacahuète, les glaciers fondent, on voit apparaître de plus en plus de super tempêtes, l’eau potable est de plus en plus rare et les animaux disparaissent les uns après les autres. Le meilleur moyen de survivre ? Le survivalisme. À tel point qu’un jeu télévisé intitulé « Survivre » fait son apparition, créé par un milliardaire spécialiste de l’intelligence artificielle. Florian Starck, survivaliste, devient coach d’une candidate de l’émission et cherche par la même occasion à découvrir ce qu’est devenu son frère, journaliste dernièrement vu dans le complexe de « Survivre »…

Pas simple de résumer cet ouvrage. Thriller / post-apo / SF ? Difficile de le catégoriser. L’auteur nous livre ici un roman complexe… que j’ai moyennement apprécié. La première moitié est assez lente. On y découvre la vie de Florian au sein de la forêt des Alpes, son arrivée sur le complexe de « Survivre » et les premiers instants de coaching avec Zoé, sa candidate attitrée. J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire.

Et puis vers le milieu du livre, tout s’accélère… peut-être un peu trop. Beaucoup d’actions qui s’enchaînent, peu d’explications sur ce qui caractérise Zoé, ses particularités, et l’intelligence artificielle, Chloé. J’ai apprécié en partie ma lecture, mais, peu habituée à la SF, j’ai parfois eu du mal avec le récit.

Mais si vous aimez la SF et que vous y êtes plus habitués que moi 😅 lancez vous 😊