« Apostasie » de Vincent Tassy

Coucou ! Vous en avez sûrement déjà entendu parler avant, j’ai moi aussi succombé à « Apostasie » de Vincent Tassy aux éditions du Chat Noir 🍂

Anthelme vit en ermite dans une étrange forêt aux arbres écarlates. Ses seuls compagnons sont les livres qu’il emprunte à la bibliothèque du village le plus proche. Un jour, il tombe par hasard sur un ouvrage qui décrit exactement son lieu de vie. Il décide de tenter d’en percer les secrets, et lorsque le maître de la Sylve Rouge, envoûtant et buveur de sang, l’invite dans son donjon, Anthelme choisit de défier la mort pour entendre l’histoire de la princesse Apostasie…

Je l’avoue, je ne sais pas trop comment parler de ce roman 😶 Après un début un peu compliqué pour moi, la plume de l’auteur étant très poétique, j’ai été happée d’un coup, sans le voir venir, et j’ai eu beaucoup de mal à décrocher de ma lecture !

Vincent Tassy nous entraîne avec lui dans ce conte macabre, cette forêt inquiétante où les fleurs ne ressemblent à aucunes autres, où les gens viennent se perdre pour réaliser leurs rêves, où les roses aspirent les souvenirs… Ses personnages sont si réalistes qu’on s’attend à les croiser au détour d’un sentier, à nos risques…

J’ai énormément apprécié ce roman, beaucoup plus que je ne m’y attendais. Come Anthelme, je voulais savoir ce qui était arrivé à Apostasie ! Je voulais l’aider, le soutenir, le sauver, peut-être malgré lui… C’est un rêveur, un passionné, un amoureux de l’imaginaire, et il est si… humain ! On a du mal à garder à l’esprit qu’il n’existe pas réellement.

L’auteur nous offre ici un récit riche et envoûtant. D’ailleurs, je n’en suis encore pas remise. Je crois que moi aussi, comme Anthelme, j’ai été séduite par l’histoire d’Apostasie…

« Rebecca » de Daphné du Maurier

Bonjour à tous ! Visitons Manderley aujourd’hui, avec Daphné du Maurier et « Rebecca » aux éditions Le Livre de Poche 🇬🇧

Manderley est un manoir majestueux entouré d’arbres et proche de la mer. Rebecca de Winter l’a aménagé à son goût et y a laissé son empreinte, toujours bien présente après sa mort. Max de Winter s’est remarié, retournant à Manderley avec sa nouvelle et très jeune épouse. Celle-ci va-t-elle parvenir à se faire une place ou le fantôme de Rebecca finira-t-il par l’emporter ?

Une ambiance un peu sombre par moments, le rythme est assez lent, pourtant on plonge dans l’histoire avec beaucoup de facilité, sans jamais s’ennuyer. On ne sait pas trop quoi penser de Rebecca 👻 et la jeune Madame de Winter est parfois un peu exaspérante 🙄 mais c’est ce qui fait tout le charme de ce roman.

C’est certainement pour cette raison que Alfred Hitchcock avait choisi de l’adapter à l’écran (adaptation que je ne connais pas mais que j’aimerais beaucoup découvrir) 😊

Une excellente lecture, j’ai beaucoup aimé ce roman et je le relirais avec plaisir 🤗