« Jusqu’au dernier » – Une vengeance… implacable ?

Hello hello ! 😄 Aujourd’hui je viens vous parler de « Jusqu’au dernier » de Finbar Hawkins, publié aux éditions Casterman 🧹

« Une sorcière. Quatre assassins. Une implacable vengeance. Vous n’auriez jamais dû tuer ma mère sous prétexte que le roi d’Angleterre n’aime pas les sorcières. Que vous soyez chasseur, noble ou puissant, vous ne serez plus rien quand je vous retrouverai. La colère coule dans mes veines et la magie héritée de ma mère chante dans la gorge de chaque oiseau. Je vous cherche le long de la rivière, dans les villages, et jusqu’au plus profond de la forêt. Je vous traquerai un par un. Bientôt, vous serez à genoux devant moi, implorant mon pardon que vous n’obtiendrez pas… »

Voilà un résumé qui m’avait bien donné envie ! Sorcière, vengeance, ça promettait une histoire pleine de rebondissements, avec du rythme, des mystères… loupé ! 🥺

Evelyn, qui veut venger la mort de sa mère, tuée par quatre hommes parce qu’elle était une sorcière, est une adolescente peu attachante. Elle est sans cesse en colère et peu réfléchie. Seule compte sa vengeance, et elle va jusqu’à mentir à sa petite sœur, qu’elle a pourtant juré de protéger et qu’elle semble la plupart du temps détester cordialement… Elle en devient très vite agaçante 😒

Dans ce roman, tout va beaucoup trop vite, rien n’est réellement expliqué. Elle rencontre une jeune femme et POUF ! Les voilà amies ! 😳 Le style est simple, mais le rythme complètement décousu. Les événements s’enchaînent, mais ne sont pas crédibles. On manque cruellement d’informations, on aimerait que certaines choses prennent leur temps (comme cette amitié apparue en 3 secondes).

Vous l’aurez compris, c’est une déception pour ce roman, qui aurait pourtant pu être excellent si l’auteur avait pris plus de temps à développer ses personnages et leurs aventures. Dommage 🤷‍♀️

🐻🐻,5/5

« Rêver double » – Couleurs et anagrammes…

Coucou ! Ça va chez vous ? 🤗 Un petit voyage onirique, ça vous dit ? C’est ce que nous propose Mina M. et son magnifique roman « Rêver double » aux éditions du Chat Noir 💙

« Les souvenirs sont-ils fiables ? Pourquoi nous a-t-il abandonnées ? Très tôt, ces questions s’imposent à l’esprit d’Alcidie qui, pour se protéger d’une vérité qui l’effraie, se réfugie dans un ailleurs enchanteur. À l’aube de ses quinze ans, ses perceptions singulières interférent avec son imagination et ses souvenirs, la perturbant, et les frontières entre la réalité et le rêve se dissipent peu à peu, conduisant ces mondes à s’entremêler. Progressivement, Alcidie perd les notions de temps et d’espace. Elle se noie dans son propre esprit. Alors, guidée par d’étranges créatures, elle glisse au sein d’un univers insondable illuminé par un crépuscule éternel : Le Clair-obscur. Y trouvera-t-elle du réconfort ? Un moyen de faire face à ses peurs ? Ou sombrera-t-elle plus profondément encore dans les limbes de son esprit rêveur ? »

Avant de rentrer dans le vif du sujet, j’aimerais attirer votre attention sur le soin apporté par les éditions du Chat Noir aux romans qu’ils proposent. Non mais regardez-moi cette merveille ! Et encore, il est bien plus beau en réalité qu’en photo ! 🤩

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je voudrais également remercier Mina M. pour ce superbe marque-page qui, arrivé après lecture du roman, a rejoint bien vite ses pages et me donne envie d’y retourner 🥰





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mina M. n’est d’ailleurs pas uniquement l’auteure de ce roman. Elle en est également l’illustratrice ! Cette couverture est vraiment magnifique. Vous ne trouvez pas ? 😍

Illustratrice de talent, et pour la partie écriture ? Et bien là aussi, l’auteure nous montre ce qu’elle sait faire 😄

Ce roman est une petite merveille. Alcidie est une jeune fille attachante et originale, qui porte une grande attention à ceux qu’elle aime. Partagée entre son désir de savoir pourquoi son père est parti lorsqu’elle était enfant et sa peur de regarder vers le passé, on l’apprécie très vite et on a plaisir à la suivre. On comprend facilement ses raisons. Parce que les réponses pourraient être plus destructrices que les questions…

Mais ce que j’ai surtout aimé dans ce roman, c’est, pour commencer, la profusion de couleurs. Alcidie adore écrire dans des carnets colorés, une couleur par an, avec des encres assorties. J’adore l’idée ! 😄❤🧡💛💚💙💜 Tout est très coloré, plein de nuances, et on visualise sans peine carnets, plumes et encres grâce à une écriture très bien menée.

Tout au long du roman, l’auteure joue également avec les mots. Les anagrammes fleurissent comme le jardin dans lequel évolue Alcidie, apportant une touche supplémentaire à l’histoire. Les mots prennent le pouvoir, les lettres se mêlant de manière poétique. J’ai beaucoup aimé cette façon d’écrire. C’est vraiment très original et montre bien tout le talent de l’auteure à jouer avec les mots. J’en suis d’autant plus impressionnée que, personnellement, je suis totalement nulle avec les anagrammes 😅

L’auteure a su créer un univers onirique riche et intriguant dans lequel on se plonge avec beaucoup de plaisir. J’y est retrouvé ce que j’avais le plus aimé dans « Apostasie » de Vincent Tassy, c’est-à-dire ce côté poético-gothique, avec une touche de la poésie végétale de Louise Le Bars 🍃

Un roman magique, magnifique, rempli d’amour, de jolis mots et de couleurs qui envoûtera tous ces lecteurs ❤🌹

🐻🐻🐻🐻🐻/5

« Stardust » – La belle histoire d’une étoile tombée du ciel 🌠

Bonjour bonjour ! 👋😄 Et si on partait à la recherche d’une étoile 🌟 en compagnie de Neil Gaiman et son « Stardust », avec les éditions J’ai Lu 😊

« D’un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein d’une calme forêt anglaise. De l’autre, le pays des fées, univers d’enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Entre les deux, il y a le mur, l’infranchissable et épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de féerie. Infranchissable ? Pas tout à fait, puisque tous les neuf ans s’ouvre la foire des fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer. Dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en féerie est impossible. Car quand on s’appelle Tristan Thorn et que l’on a promis à sa belle l’étoile filante tombée du firmament de l’autre côté du mur, aucun obstacle ne saurait s’élever contre l’amour… »

Entre conte et roman d’aventure, Neil Gaiman nous emmène dans une jolie histoire d’amour sur fond de magie, de machines volantes, de philtres, de créatures féeriques 🦄 et de fleurs de cristal enchantées 🎇🌸

Tristan est un jeune homme un peu naïf, un peu rêveur, un peu différent (ce que tout le monde sait, sauf lui…), qui est amoureux. Et voilà comment il s’embarque dans une aventure un peu folle, sans vraiment réfléchir, comme tout jeune homme amoureux se doit de le faire 😂

Il est difficile de ne pas apprécier Tristan. Son côté naïf le rend attendrissant. Naïf, mais pas complètement idiot non plus, attention ! Son voyage est semé d’embûches, mais il est prêt à tout pour ramener son étoile filante à sa bien-aimée ! ⭐

J’ai encore plus apprécié Yvaine, l’étoile tombée du ciel 🌠 Elle a un caractère bien trempé et se montre parfois un peu sarcastique, ce qui m’a souvent fait sourire 😄 Une étoile, ça ne se laisse pas faire ! C’est bon à savoir 😂

L’histoire est courte mais belle et j’ai passé un bon moment. La fin est plutôt prévisible, mais cela ne m’a pas dérangée. Au contraire, j’attendais cette fin ! 😄

J’ai ensuite découvert totalement par hasard, qu’il existe une adaptation, en trouvant le dvd dans un dépôt-vente 😅



L’histoire racontée par le film, qui date de 2007, est évidemment légèrement différente du roman. Pour autant, le casting est très bon et les effets spéciaux plutôt sympas. Certains passages sont vraiment très drôles, grâce aux excellentes performances offertes par Robert De Niro en pirate des airs et la vilaine sorcière Michelle Pfeiffer 😄

J’ai beaucoup aimé ce court roman, ainsi que son adaptation. Évidemment, j’ai une préférence pour le livre, mais le film est très bon également. Si vous avez l’occasion de le lire ou de le voir, n’hésitez pas 😉

🐻🐻🐻🐻,5/5