Et si on parlait… critiques négatives ?

Bonjour bonjour ! J’aimerais aborder un sujet qui a déjà été traité, que ce soit sur BookTube ou sur d’autres réseaux : les avis négatifs. Faut-il ou non les partager ?

Peut-être avez-vous un blog, une chaîne YouTube, un compte Instagram ou une page Facebook et vous aimez y partager vos lectures. Ou peut-être que ce n’est pas le cas mais que vous en parlez avec vos amis, vos proches, vos collègues, etc. Et si c’est le cas, vous avez sûrement déjà été confrontés à des avis qui diffèrent du vôtre. Vous avez adoré un livre, mais on vous soutient qu’il est mauvais ? Ou, au contraire, vous avez détesté un livre que d’autres adorent ?

Et bien comme vous, toutes mes lectures ne me plaisent pas. Je suis parfois déçue par un roman, une écriture, un style, une histoire, et si vous allez jeter un œil sur mes autres articles, vous y trouverez mon avis très négatif sur « L’affaire Harry Quebert » de Joël Dicker qu’une majorité de lecteurs a adoré alors que je l’ai cordialement détesté ! Si vous lisez mes autres articles, vous remarquerez que mes avis sont parfois très positifs, parfois moins. Toutefois, ils ont tous un point commun : je ne parle que de MON avis personnel, sans dénigrer pour autant l’auteur ou ses lecteurs.

Et pourtant, j’ai pu à plusieurs reprises, en particulier sur BookTube, entendre des paroles très dures comme « c’est de la merde », « c’est tellement mal écrit », ou encore parler d’un livre comme d’une « feuille de PQ »… et oui, tout ça est très dur et virulent… Ça me hérisse le poil quand j’entends ce genre de chose ! Ce ne sont pas des critiques négatives, ce sont des jugements de valeur, ce n’est pas la même chose ! Une critique, négative ou non, permettra à chacun d’évoluer. Un jugement ne concerne que celui qui l’énonce ! Ce n’est pas se tourner vers l’autre mais plutôt rester autocentré…

D’ailleurs, vous savez quoi ? Eh bien j’ai adoré la trilogie « 50 Nuances » ! Vous avez détesté ? Tant mieux ! Il en faut pour tous les goûts ! J’ai tenté un roman de Fred Vargas et j’ai abandonné au bout d’une page, je n’accrochais pas du tout au style de l’auteure… J’ai lu récemment « L’étrange bibliothèque » de Haruki Murakami, et je n’ai rien compris… J’ai beaucoup aimé tous les livres de Stephen King que j’ai pu lire, à part « Jessie », que j’ai trouvé TRÈS long… Je pourrais trouver d’autres exemples mais je pense que vous avez compris.

Et alors ? Est-ce que ça fait de moi quelqu’un de moins légitime à parler de mes lectures ? Ou vous ? Bien sûr que non ! Est-ce que ça fait de moi une personne à l’intelligence limitée ? La réponse est encore non ! Est-ce que ça fait de ces auteurs de « mauvais » auteurs ? Là encore je dis NON !

Dans ma vision de lectrice qui aime beaucoup de genres différents, et qui passe souvent de l’un à l’autre, je prône plutôt une ouverture vers l’autre. Ce n’est pas parce que je n’ai pas aimé un livre que tous doivent le détester, ou si j’ai un coup de cœur, tout le monde n’est pas obligé de faire de même ! Ce n’est pas parce que vous aimez un livre que je n’aime pas que vous valez moins que moi !

Et pourtant, quand j’entends des critiques virulentes comme j’en ai donné des exemples plus haut, je ne peux m’empêcher de mal le prendre. Je suis une personne sensible, qui tient beaucoup à garder respect, bienveillance et empathie pour les autres. Alors entendre ce genre de choses, je dis NON ! Ce n’est PAS entendable !

Même si je n’aime pas un livre, je ne me permettrais pas de dire que l’auteur est mauvais et/ou qu’il a écrit de la merde ! C’est manquer de respect à l’auteur, à la maison d’édition et à son personnel qui ont choisi de le proposer au public, ainsi qu’aux lecteurs du livre ! Il ne faut jamais oublier que chaque mot que l’on écrit, chaque parole que l’on prononce est susceptible de faire du mal à quelqu’un. RESPECT est le maître mot.

On ne peut pas tout aimer, et tant mieux ! Chacun trouvera son bonheur dans des choses différentes, et c’est là la beauté de la vie ! Il en faut pour chacun d’entre nous, sans censure aucune ! On ne me fera pas changer d’avis si facilement. Pour moi, chacun a sa sensibilité propre, ses goûts, et ce sont nos différences qui font la richesse du monde, dans tous les domaines ! 

Et si on en parlait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *