« The Dead House » de Dawn Kurtagich

Hello ! Aujourd’hui je vous emmène dans une lecture « halloweenesque » avec « The Dead House » de Dawn Kurtagich, aux éditions du Chat Noir… 🏚

Vingt ans se sont écoulés depuis l’incendie qui a dévasté le lycée Elmbridge, dans lequel trois élèves ont perdu la vie. Carly Johnson, elle, est déclarée disparue, son corps n’ayant jamais été retrouvé. Le journal de Kaitlyn, la principale suspecte, a été retrouvé dans les décombres et raconte une histoire surprenante, révélant un esprit particulièrement perturbé. Kaitlyn dit être la sœur de Carly, mais d’une manière bien particulière. En effet, elles partagent un même corps : Carly a le jour, Kaitlyn la nuit. Et c’est la nuit que tout se passe, que la « Dead House » se réveille, et que la magie noire entre en action…

Premier roman de l’auteure, magnifiquement mis en valeur par les éditions du Chat Noir (comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus), j’ai adoré suivre Kaitlyn dans son journal, lire les transcriptions de ses entretiens avec la psychologue qui la prenait en charge, prendre connaissance des éléments d’enquête disséminés dans le roman. Kaitlyn est un personnage sombre, torturé. Ce qu’elle semble vivre est hallucinant, et on se demande souvent, au fil de la lecture, si ce qu’elle vit est réel ou fantasmé.

Et le fait que Carly et Kaitlyn partagent un même corps ajoute encore à la confusion ! Existent-elles vraiment toutes les deux ? Carly a-t-elle disparu, ou Kaitlyn, qui serait la personnalité dominante, a-t-elle pris la place ? Tout au long du roman, les questions se posent. Et j’ai adoré ça ! Ne jamais savoir… ou peut-être que si, à la fin ? Vous pensez que je vais vous le dire ? Non non ! 🤪

Un très bon premier roman qui me donne très envie de lire tout ce qu’elle pourra écrire par la suite ! D’ailleurs, j’ai déjà « Ce qui hante les bois » dans ma PAL. Vous en entendrez très certainement parler 😄

« Apostasie » de Vincent Tassy

Coucou ! Vous en avez sûrement déjà entendu parler avant, j’ai moi aussi succombé à « Apostasie » de Vincent Tassy aux éditions du Chat Noir 🍂

Anthelme vit en ermite dans une étrange forêt aux arbres écarlates. Ses seuls compagnons sont les livres qu’il emprunte à la bibliothèque du village le plus proche. Un jour, il tombe par hasard sur un ouvrage qui décrit exactement son lieu de vie. Il décide de tenter d’en percer les secrets, et lorsque le maître de la Sylve Rouge, envoûtant et buveur de sang, l’invite dans son donjon, Anthelme choisit de défier la mort pour entendre l’histoire de la princesse Apostasie…

Je l’avoue, je ne sais pas trop comment parler de ce roman 😶 Après un début un peu compliqué pour moi, la plume de l’auteur étant très poétique, j’ai été happée d’un coup, sans le voir venir, et j’ai eu beaucoup de mal à décrocher de ma lecture !

Vincent Tassy nous entraîne avec lui dans ce conte macabre, cette forêt inquiétante où les fleurs ne ressemblent à aucunes autres, où les gens viennent se perdre pour réaliser leurs rêves, où les roses aspirent les souvenirs… Ses personnages sont si réalistes qu’on s’attend à les croiser au détour d’un sentier, à nos risques…

J’ai énormément apprécié ce roman, beaucoup plus que je ne m’y attendais. Come Anthelme, je voulais savoir ce qui était arrivé à Apostasie ! Je voulais l’aider, le soutenir, le sauver, peut-être malgré lui… C’est un rêveur, un passionné, un amoureux de l’imaginaire, et il est si… humain ! On a du mal à garder à l’esprit qu’il n’existe pas réellement.

L’auteur nous offre ici un récit riche et envoûtant. D’ailleurs, je n’en suis encore pas remise. Je crois que moi aussi, comme Anthelme, j’ai été séduite par l’histoire d’Apostasie…

« Nox » de Eloïse Tanghe

Hello ! On continue les lectures du Pumpkin Autumn Challenge avec « Nox » de Eloïse Tanghe (et cette sublime couverture !) aux éditions du Chat Noir 😍

Pour une fois, je ne vais pas vous faire de résumé… pas vraiment… voilà ce que nous dit la 4ème de couverture : « Dans les couloirs glacés d’un asile, des voix chuchotent à votre esprit. Elles vous murmurent une destination, un village. Vous soufflent des images. Un lac cerné de neige. Une église souillée. Un brasier et les cris qu’il renferme. Elles vous content une histoire de sorcières. Vous narrent ses chapitres maudits. Sous un linceul de cendres, git une vérité que nul habitant ne pourra plus ignorer. Leurs secrets. Leurs peurs. La vôtre. Il est déjà trop tard. Bienvenue à Clairemont. »

Je me suis lancée avec ça : une couverture qui m’a tapé dans l’œil, et un résumé qui en dit très peu… Une histoire d’asile, de voix, de sorcières, il ne m’en a pas fallu plus pour me tenter !

Et je ne regrette pas du tout 😄 J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteure, qui m’a embarquée très rapidement. J’ai aimé les chapitres alternant Thea, Elias, et ce personnage omniprésent, inquiétant, qui nous raconte une histoire d’amour tragique…

J’arrête là avant d’en dire trop. N’hésitez pas ! Une très bonne lecture à s’offrir en cette saison 😉