« La Faucheuse – Le Glas » (tome 3) de Neal Shusterman

Coucou bonjour ! 😄 Nous revoilà à nouveau dans la dystopie de Neal Shusterman, toujours aux éditions Robert Laffont dans leur Collection R 💀

Dans un monde qui a conquis la mort, l’humanité sera-t-elle anéantie par les êtres immortels auxquels elle a donné naissance ?

Pour une petite piqûre de rappel, les articles sur les tomes 1 et 2 sont ici et ici 😉

Et voilà, c’est le dernier tome 🥺 J’en aurais voulu encore ! La fin du tome 2 était telle que j’avais enchaîné avec celui-ci, « Le Glas ». Quelle trilogie ! Un coup de cœur ❤

Comme je le disais dans l’article sur le premier tome, j’ai découvert ici Neal Shusterman, et je suis très loin d’être déçue ! J’ai adoré ses personnages, leurs caractères, je me suis plongée dans l’histoire comme si je la vivais. Tout est extrêmement réaliste, et fais réfléchir. Comment seraient nos vies si la mort n’en faisait plus partie ?

Certains personnages sont très attachants, d’autres, clairement beaucoup moins, mais ce sont les grands méchants de l’histoire (ou les plus antipathiques, pour le moins) donc… 😅

Le rythme monte crescendo tout au long de ce tome pour une fin en apothéose 🎆 À aucun moment on ne s’ennuie, et même si parfois les choses semblent stagner, prennent un peu plus leur temps, tout fini par prendre sens.

Au final, une excellente trilogie que je suis très très contente d’avoir découvert, et que je conseille à tous ! 🥰

« La Faucheuse – Thunderhead » (tome 2) de Neal Shusterman

Bonjour bonjour ! 😄 Nous voilà de retour dans la dystopie de Neal Shusterman, toujours aux éditions Robert Laffont dans leur Collection R 💀

« Les humains apprennent de leurs erreurs. Moi pas. Je ne commets jamais d’erreur. »

Je vous avais déjà parlé de cette trilogie avec le tome 1, « La Faucheuse », ici. Me revoilà pour le tome 2, « Thunderhead », et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il se passe beaucoup de choses !

Très souvent dans les trilogies, le tome 2, intermédiaire, est plus long, plus lent, met d’autres choses en place. C’est généralement un peu plus… mou 😅 Et bien pas dans ce cas ! Ce deuxième tome est une très bonne exception, et à aucun moment on ne s’ennuie !

Le style de l’auteur est toujours aussi bon, on retourne très vite dans cet univers où la mort n’existe plus, sauf à être « glané » par un Faucheur. Le rythme s’accélère, certains événements se dessinent à l’horizon, de nouveaux personnages font leur apparition, et beaucoup de choses se mettent en place.

J’ai beaucoup aimé entrer un peu plus dans les « pensées » du Thunderhead, comprendre son fonctionnement, la façon dont il a été créé. Les personnages que j’avais aimé dans le tome 1 ont évolué, des liens se créent, d’autres se défont. Le fait d’avoir de nouveaux personnages pourrait perturber la lecture, mais au contraire, j’étais impatiente de voir ce que la suite allait me réserver ! Et donc une fois arrivée à la fin, je n’ai pas pu m’empêcher de continuer tout de suite avec le dernier tome tant j’avais aimé ce livre 😍

Je reviens donc très vite avec le tome 3 😉

« The Dead House » de Dawn Kurtagich

Hello ! Aujourd’hui je vous emmène dans une lecture « halloweenesque » avec « The Dead House » de Dawn Kurtagich, aux éditions du Chat Noir… 🏚

Vingt ans se sont écoulés depuis l’incendie qui a dévasté le lycée Elmbridge, dans lequel trois élèves ont perdu la vie. Carly Johnson, elle, est déclarée disparue, son corps n’ayant jamais été retrouvé. Le journal de Kaitlyn, la principale suspecte, a été retrouvé dans les décombres et raconte une histoire surprenante, révélant un esprit particulièrement perturbé. Kaitlyn dit être la sœur de Carly, mais d’une manière bien particulière. En effet, elles partagent un même corps : Carly a le jour, Kaitlyn la nuit. Et c’est la nuit que tout se passe, que la « Dead House » se réveille, et que la magie noire entre en action…

Premier roman de l’auteure, magnifiquement mis en valeur par les éditions du Chat Noir (comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus), j’ai adoré suivre Kaitlyn dans son journal, lire les transcriptions de ses entretiens avec la psychologue qui la prenait en charge, prendre connaissance des éléments d’enquête disséminés dans le roman. Kaitlyn est un personnage sombre, torturé. Ce qu’elle semble vivre est hallucinant, et on se demande souvent, au fil de la lecture, si ce qu’elle vit est réel ou fantasmé.

Et le fait que Carly et Kaitlyn partagent un même corps ajoute encore à la confusion ! Existent-elles vraiment toutes les deux ? Carly a-t-elle disparu, ou Kaitlyn, qui serait la personnalité dominante, a-t-elle pris la place ? Tout au long du roman, les questions se posent. Et j’ai adoré ça ! Ne jamais savoir… ou peut-être que si, à la fin ? Vous pensez que je vais vous le dire ? Non non ! 🤪

Un très bon premier roman qui me donne très envie de lire tout ce qu’elle pourra écrire par la suite ! D’ailleurs, j’ai déjà « Ce qui hante les bois » dans ma PAL. Vous en entendrez très certainement parler 😄