« Jusqu’au dernier » – Une vengeance… implacable ?

Hello hello ! 😄 Aujourd’hui je viens vous parler de « Jusqu’au dernier » de Finbar Hawkins, publié aux éditions Casterman 🧹

« Une sorcière. Quatre assassins. Une implacable vengeance. Vous n’auriez jamais dû tuer ma mère sous prétexte que le roi d’Angleterre n’aime pas les sorcières. Que vous soyez chasseur, noble ou puissant, vous ne serez plus rien quand je vous retrouverai. La colère coule dans mes veines et la magie héritée de ma mère chante dans la gorge de chaque oiseau. Je vous cherche le long de la rivière, dans les villages, et jusqu’au plus profond de la forêt. Je vous traquerai un par un. Bientôt, vous serez à genoux devant moi, implorant mon pardon que vous n’obtiendrez pas… »

Voilà un résumé qui m’avait bien donné envie ! Sorcière, vengeance, ça promettait une histoire pleine de rebondissements, avec du rythme, des mystères… loupé ! 🥺

Evelyn, qui veut venger la mort de sa mère, tuée par quatre hommes parce qu’elle était une sorcière, est une adolescente peu attachante. Elle est sans cesse en colère et peu réfléchie. Seule compte sa vengeance, et elle va jusqu’à mentir à sa petite sœur, qu’elle a pourtant juré de protéger et qu’elle semble la plupart du temps détester cordialement… Elle en devient très vite agaçante 😒

Dans ce roman, tout va beaucoup trop vite, rien n’est réellement expliqué. Elle rencontre une jeune femme et POUF ! Les voilà amies ! 😳 Le style est simple, mais le rythme complètement décousu. Les événements s’enchaînent, mais ne sont pas crédibles. On manque cruellement d’informations, on aimerait que certaines choses prennent leur temps (comme cette amitié apparue en 3 secondes).

Vous l’aurez compris, c’est une déception pour ce roman, qui aurait pourtant pu être excellent si l’auteur avait pris plus de temps à développer ses personnages et leurs aventures. Dommage 🤷‍♀️

🐻🐻,5/5

« Le Signal » de Maxime Chattam

Hello ! 😁 Ça va chez vous ? 😊 Je  vous emmène avec moi dans « Le Signal » de Maxime Chattam et cette très belle version de chez les éditions Pocket.

Bienvenue à Mahingan Falls, charmante petite ville de Nouvelle-Angleterre ! Besoin de changer de vie ? Envie d’un environnement boisé, paisible, où chacun connaît son voisin, où il fait bon vivre ? Les Spencer ont suivi leur désir et viennent d’emménager dans leur nouvelle maison, La Ferme, après avoir quitté New York. Tout semble aller pour le mieux. Pour le moment…

Beaucoup ont déjà parlé de ce roman, et vous en avez certainement vu pas mal d’avis. Les champs de maïs, tout ça tout ça… Et je vais rejoindre ceux qui ont aimé 😄

Alors oui, on retrouve clairement une inspiration très « stephenkinguiesque » avec le groupe d’ados qui combat une force maléfique (coucou « Ça » !). Mais franchement, je n’y vois là qu’un hommage à un auteur incontournable du roman d’horreur.

J’ai beaucoup aimé la manière de Chattam de traiter ses personnages. Ils ont tous une personnalité qui leur est propre, ils sont, pour certains, très attachants, d’autres beaucoup moins…

J’ai beaucoup aimé aussi le fait que l’auteur prenne son temps. L’histoire se pose tranquillement, les choses se mettent en place, de temps en temps un petit chapitre bien gore pour ne pas oublier qu’on est dans un roman horrifique, et un final dingue !

J’avais déjà « lu » ce livre en audio avec Audible, et il m’avait bien fichu la trouille 😅 J’ai réitéré pour le Pumpkin Autumn Challenge  parce que… Chattam, quoi !

J’adore les romans de cet auteur et celui-ci ne fait pas exception. Il est… Flippant ! 😱 Un conseil : surtout ne le lisez pas dans le noir ! 😉