« Les âmes vagabondes » – L’invasion a commencé…


Hello hello ! Comment ça va pour vous ? Bien ? Un peu de SF ça vous dit ? 😄 Alors aujourd’hui parlons du roman de Stephenie Meyer, « Les âmes vagabondes », ici aux éditions JC Lattès 🤩

« La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ? »

Après avoir lu la saga « Twilight » (aucun rapport 😆), j’avais très envie de continuer à lire les livres de Stephenie Meyer. J’ai mis le temps (comme souvent 😅), mais voilà qui est fait pour ce roman 😄

Et… j’ai littéralement ADORÉ ce roman ! Je l’ai dévoré malgré ses 617 pages (832 en poche 🤭) !

Comme je le disais plus haut, aucun rapport avec « Twilight ». Ici, aucun vampire, mais des « âmes », espèce extraterrestre qui parasite planète après planète dans un but… pacifiste. En effet, l’objectif de ces âmes est de régler les conflits, mais en prenant place dans le corps de leurs hôtes, qu’ils contrôlent totalement. Ou presque… parce qu’il y a parfois des exceptions, et Melanie en est une.

L’âme qui s’invite en Melanie (sans lui demander son avis, évidemment), ne parvient pas à prendre le contrôle total du corps qu’elle occupe. Melanie est toujours présente, et même si elle n’a physiquement aucune marge de manœuvre, elle envoie des souvenirs à son indésirable invitée, nommée Vagabonde, sous forme de rêves.

Ainsi, Vagabonde décide de partir à la recherche de Jared et Jamie, l’homme dont Melanie est amoureuse, et son petit frère qu’elle a juré de protéger.

Et c’est parti pour une histoire mêlant science-fiction, réflexions sur l’humanité, « triangle » amoureux (qui n’en est pas vraiment un), survie en milieu hostile (aux accents post-apo)…

Pour ce qui est des personnages, j’ai largement préféré Vagabonde à Melanie. Celle-ci est un peu jeune, et j’ai trouvé ses réactions parfois un peu exagérées. Au contraire, Vagabonde tente de comprendre des sentiments qui lui étaient auparavant totalement étrangers et ne veut que s’intégrer.

Ce roman, vraiment bien écrit, m’a totalement embarquée et je me suis beaucoup attachée à Vagabonde. Ses réflexions sur les comportements des humains sont justes et nous devrions vraiment y réfléchir nous aussi.

La fin m’a laissée en larmes 😭 et le coup de cœur n’était vraiment pas loin 🥺❤

Je n’ai pas vu l’adaptation qui en a été faite, et j’avoue n’en avoir pas très envie 😅 Je me suis fait une idée des personnages, je les ai aimés, je me suis laissée emporter dans leur histoire, et je préfère garder cette image. Un très bon roman que j’ai lu avec beaucoup de plaisir 🥰

« Midnight Sun » de Stephenie Meyer

Bonjour tout le monde ! 🌞 Vous allez bien ? La rentrée s’est bien passée ? Et si on replongeait dans l’univers de « Twilight » avec « Midnight Sun » de Stephenie Meyer et les éditions Hachette 🧛‍♂️

Est-il besoin de vous faire un résumé ? Bon, pour ceux qui aurait vécu dans une grotte ces dernières années, je vais faire un petit effort 😜

Bella Swan vient d’arriver à Forks, petite ville américaine où il pleut presque chaque jour de l’année. Elle s’installe chez son père et fréquente le lycée du coin. Elle devient très vite l’attraction principale et attire sans le vouloir l’attention d’Edward Cullen, le mec le plus mystérieux du coin, qui s’avère être un vampire ! Leur vie à tous les deux va alors radicalement changer…

Voilà pour le petit pitch du premier tome de la saga « Twilight », paru sous le titre « Fascination ». Toute la saga avait été écrite du point de vue de Bella. Avec « Midnight Sun », l’auteure nous offre la même histoire, mais vue par Edward, et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça change !

J’ai adoré revenir dans l’univers de « Twilight » que j’avais dévoré en quelques jours. « Midnight Sun » n’aura pas fait exception : je l’ai terminé en 3 jours 😄

Vous l’aurez compris, c’est un sans faute (ou presque) pour moi 😄

En effet, j’ai vraiment beaucoup aimé relire les événements du premier tome vus par Edward. Son don, lire dans les esprits, lui permet de protéger sa famille. Personne ne sait ce qu’ils sont, et ne doit l’apprendre. Jusqu’au jour où Bella entre dans sa vie, et le « monstre » en lui se réveille, avec ses instincts de chasseur et une soif de sang qu’il n’avait jamais connue jusque là.

Son personnage, particulièrement complexe, réfléchit énormément, sur tout, tout le temps. Et on comprend mieux ses comportements, ses craintes, ses réactions dans « Fascination » ! Tout voir par les yeux d’Edward, lire ses pensées, celles de sa famille, permet de mieux les comprendre. On en apprend énormément sur leurs vies d’avant, sur leurs relations, les sentiments qui les unissent.

Il y a quelques petites longueurs, mais rien de bien gênant pour moi. J’ai adoré me plonger dans cet univers avec Edward, que j’avais trouvé parfois un peu trop protecteur et à la limite harceleur 😅 Mais on comprend mieux pourquoi dans ce tome. Il ne comprend pas ce qui lui arrive, pourquoi il est tant attiré par Bella, et sa famille tente (en grande majorité) de l’aider. Ainsi, on en apprend également beaucoup sur eux, et ça a beaucoup participé à mon engouement pour ce tome.

Tous sont attachants à leur manière, et mieux les connaître était important dans cette saga, qui, finalement, les laissait un peu de côté au profit d’Edward et Bella. Ici, on comprend mieux leurs réactions, puisque nous avant accès à leurs pensées à travers leurs échanges avec Edward.

En bref, 3 jours pour dévorer 800 pages, je pense qu’on peut dire que c’était une très bonne lecture pour moi 🥰