« Les tribulations d’Esther Parmentier, sorcière stagiaire » de Maëlle Desard

Hello tout le monde ! Ça va bien chez vous ? Un petit tour du côté de Strasbourg, ça vous dit ? Et oui, aujourd’hui je vous emmène dans « Les tribulations d’Esther Parmentier, sorcière stagiaire – cadavre haché, vampire fâché » de Maëlle Desard, publiées chez Rageot 🧙‍♀️🧹

Esther Parmentier, 19 ans, originaire de Bretagne, s’est installée à Strasbourg, où elle est stagiaire dans une société informatique. Un soir, elle est repérée par l’Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles. Car oui, Esther est une sorcière ! Même si elle l’ignore… mais une sorcière sans pouvoirs ou presque 😅 Son sale caractère va pourtant bien lui servir puisqu’elle se retrouve plongée malgré elle dans une enquête surnaturelle de la plus haute importance, dans laquelle de jeunes adolescents disparaissent du jour au lendemain ! Vampire, sorcières, goules, loups-garous, djinn et fantômes 👻 sont de la partie !

Lu en ebook grâce aux éditions Rageot qui ont très gentiment offert le roman aux membres du jury du PLIB2021, j’ai pris énormément de plaisir à suivre les aventures d’Esther. Un peu boulotte, très râleuse, et très très attachante, elle m’a beaucoup fait rire. J’ai adoré son personnage qui ne se laisse pas faire, et qui tient tête à son vampire de tuteur qui la prend rarement au sérieux. Esther n’a que très peu de pouvoirs, même elle a un cerveau, et elle sait s’en servir ! Elle nous montre ainsi que, aussi faible qu’on puisse paraître, les apparences sont très souvent trompeuses…

J’ai beaucoup aimé la manière d’écrire de l’auteure, qui a un humour décalé très sympa. Son style est fluide et le roman, assez court, se lit très rapidement. Les pages s’enchaînent les unes après les autres, on rit, on pleure parfois, on stresse avec Esther, on vit l’aventure avec les personnages ! Un excellent moment de lecture 😄

Je ne sais pas si d’autres tomes sont prévus par l’auteure et la maison d’édition, mais si c’est le cas, je suis d’ores et déjà preneuse !

« Je suis une légende » de Richard Matheson

Coucou vous ! Je continue mes lectures du Pumpkin Autumn Challenge et aujourd’hui, je viens vous parler du roman qui a (à peu près) inspiré le film du même nom : « Je suis une légende », de Richard Matheson, aux éditions Folio dans leur collection Folio SF.

Robert Neville est le dernier homme vivant sur Terre. Chaque jour, sa vie est un combat pour survivre dans un monde où les hommes ont succombé à une étrange épidémie qui les a transformés en vampires. Chaque nuit, ils le traquent, le menacent, le provoquent. Ils sont des inconnus, mais aussi des voisins, et Robert doit se battre sans cesse pour sa survie…

Alors… je ne sais pas si vous connaissez le film (avec Will Smith 😄) mais si c’est le cas, ne vous attardez pas sur ce roman 😅 Je l’ai lu en sachant que l’histoire était différente, mais ça ne m’a pas fait l’apprécier pour autant 😕

Richard Matheson a écrit ce livre en 1954 et a situé le début de son histoire en 1976. En soi, ce n’est pasun problème, mais… on le ressent très rapidement à la lecture.

Le personnage de Robert est… plutôt antipathique. Colérique, alcoolique, on peut comprendre qu’il ne soit pas parfait au vu de ce qu’il vit, c’est sûr. Mais ses réflexions personnelles sont parfois un peu trop macho pour être acceptables… Les femmes vampires sont lascives et lui font sans cesse des avances (hum…), s’imagine à un moment une bibliothécaire comme une « vieille fille » qu’aucun homme n’a jamais touchée (bien sûr…), il insulte les vampires toutes les 2 pages, s’emporte à la moindre contrariété…

À aucun moment je n’ai ressenti d’empathie pour ce personnage, ni pour sa situation, ni pour les autres protagonistes… Pire ! J’étais même tellement énervée par ma lecture que j’ai finalement rapidement terminé ce livre pour pouvoir passer plus vite à autre chose…

Vous l’aurez compris, regardez plutôt le film, il est bien plus sympa 😅