« Orgueil et préjugés » de Jane Austen

Hello ! 😄 Vous allez toujours bien ? Plongeons aujourd’hui dans un tout autre univers, celui de Jane Austen, avec « Orgueil et préjugés » (aux éditions 10/18), que j’ai lu en lecture commune et grâce au challenge #juneausten2020 organisé par Rouge Pingouin sur Instagram 🥰

« Orgueil et préjugés », c’est l’histoire de Mr Darcy et de son orgueil démesuré, de Élisabeth Bennet et de ses préjugés, et la manière dont ils se rencontrent. Comment deux mondes, deux personnalités vont se bousculer.

C’est l’histoire de femmes qui n’ont pour avenir que le mariage 👰, d’hommes qui n’ont pour atout que leur argent 💰 ou leur ambition… C’est l’histoire de la bourgeoisie anglaise de la fin du 19ème siècle et une belle critique de la société de cette époque.

« Orgueil et préjugés » n’a pas été une découverte pour moi, je l’avais déjà lu 2 fois 😄 mais j’aime toujours autant le lire, et c’est un vrai plaisir de s’y replonger à chaque fois. J’adore le style assez simple et facile d’accès de Jane Austen, sa manière d’écrire les dialogues entre ses personnages, la complexité de ces derniers. Tout est bien décrit, et on entre très vite dans l’histoire.

J’aime énormément sa manière de voir la bonne société de son époque, les codes de bienséance, la place des femmes en particulier. Elles n’avaient guère le choix : si elles voulaient avoir un avenir, il fallait trouver un bon mari ! Et pour la famille Bennet, c’est encore plus compliqué, puisqu’il y a 5 filles « à caser » !

Jane Austen nous a offert sa vision, très personnelle, à travers le personnage d’Elisabeth Bennet, qui ne manque pas de caractère. Mais elle nous a laissé également une critique assez acerbe de la société anglaise de son époque. En effet, les femmes y sont en général assez peu instruites, voire indécentes de par leur manque de tact (je pense en particulier à Madame Bennet… ceux qui auront lu le livre ou vu les adaptations télévisées et cinématographiques comprendront😁).

Rouge Pingouin a permis à plusieurs des participantes de la lecture commune de découvrir un style et une auteure qui leur faisaient « peur ». En effet, quand on parle de littérature classique, on s’attend à de grandes phrases compliquées, à un vocabulaire « vieux français » difficile à comprendre. Or, Jane Austen est justement une auteure particulièrement abordable pour qui souhaiterait découvrir le « classique ».

Un grand merci à Rouge Pingouin pour avoir organisé ce challenge 🥰 Allez jeter un œil à son compte Instagram et à sa chaîne YouTube ! Le live de fin du challenge est en ligne et vous ouvrira les portes de tout un univers « austenien », mais pas que 😉

« Surface » de Olivier Norek

Coucou tout le monde ! J’espère que vous allez bien ! Un petit tour sous la « Surface » avec Olivier Norek et les éditions Pocket ça vous dit ?

Moi en tout cas, quand insomlivres et bla_bla_b.o.o.k.s ont proposé une lecture commune sur Instagram, j’ai dit oui tout de suite, tout comme mouphiespm.lectures et litterature.andco 😄 Et nous avons bien fait de nous lancer !

Je vais faire très court pour le résumé, et même juste recopier la quatrième de couverture, parce que rien que ça m’avait donné envie 🤗 (ça et… l’écriture d’Olivier Norek 😄) : « ici, personne ne veut plus de cette capitaine de police. Là-bas, personne ne veut de son enquête. »

Oui, je sais, c’est court 😅 mais franchement, lancez-vous ! Un excellent thriller à la sauce Norek, ça ne se refuse pas 😉

Les personnages sont vraiment bien écrits. J’ai adoré Noémie Chastain, alias No, et sa force de caractère. Ce qu’elle vit est vraiment très dur, mais elle ne lâche rien, et j’ai ressenti une certaine forme d’admiration pour ce personnage. Olivier Norek nous propose ici une femme habituée aux dures réalités de la vie de par son métier, mais également une femme brisée qui doit se reconstruire. C’est une belle leçon de vie que chacun devrait garder en tête. Ne rien lâcher, même quand tout semble perdu.

L’enquête de No est aussi extrêmement bien écrite. J’ai adoré la voir passer de Paris à un petit patelin perdu au milieu de nulle part, avec les codes sociaux que cela implique. L’histoire est très originale et prenante, l’auteur nous embarque avec lui dans son récit et on tourne les pages sans s’en rendre compte.

Un excellent thriller que je conseille à tous !

« Elantris » de Brandon Sanderson

Coucou tout le monde ! J’espère que vous allez tous bien en cette période un peu… compliquée 🤗

Je reprends mes publications (ça me manquait mais pas moyen de m’y remettre…) avec la lecture commune à laquelle j’ai participé, organisée sur Instagram par @sophie_reads et @les.lectures.de.sandora au mois de mars.

Et oui, nous avons lu « Elantris » de Brandon Sanderson dans la belle version des éditions Le Livre de Poche 🥰 

Bienvenue à Elantris, magnifique cité, capitale de l’Arélon… enfin, magnifique il y a encore 10 ans, jusqu’à ce qu’une étrange malédiction frappe la ville et ses habitants… autrefois vénérés, ils sont désormais craints et mis à l’écart. Kaë est devenue la nouvelle capitale. Raoden est amené à diriger le royaume aux côtés de Sarène, sa fiancée, qui doit le rejoindre. Seulement, à son arrivée, elle apprend que Raoden est mort et elle se retrouve veuve avant même de l’avoir rencontré… Sarène décide de rester et de percer le mystère qui entoure Elantris… Dans le même temps arrive Rhathen, prêtre en armure bien décidé à convertir le royaume à tout prix… Que cache Elantris ? Raoden est-il mort, et comment ?

Mikaela en parle assez souvent sur sa chaîne YouTube Le Livre Ouvert , elle avait beaucoup aimé, et je comprends pourquoi !

« Elantris » a été mon premier roman de l’auteur, et quel plaisir ça a été de pénétrer dans la cité, de suivre les différents personnages, les intrigues, les rebondissements ! Les personnages sont extrêmement bien écrits, rendus très réalistes dans leurs paroles et leurs actes. J’ai particulièrement aimé le personnage de Rhathen, beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord…

L’auteur a une plume addictive, le récit est clair et l’univers vraiment bien construit. « Elantris » a été son premier roman édité, et, d’après ce que j’ai pu lire ou entendre, ça ne serait pas son meilleur ?! Soit, dans ce cas, il me faut ses autres romans, parce que j’ai vraiment aimé sa façon d’écrire 🥰

Et vous, vous l’avez lu ? D’autres romans de cet auteur ? Vous avez participé à la lecture commune ? (Nous étions nombreuses, je ne peux pas taguer tout le monde 😅)