« La Faucheuse – Le Glas » (tome 3) de Neal Shusterman

Coucou bonjour ! 😄 Nous revoilà à nouveau dans la dystopie de Neal Shusterman, toujours aux éditions Robert Laffont dans leur Collection R 💀

Dans un monde qui a conquis la mort, l’humanité sera-t-elle anéantie par les êtres immortels auxquels elle a donné naissance ?

Pour une petite piqûre de rappel, les articles sur les tomes 1 et 2 sont ici et ici 😉

Et voilà, c’est le dernier tome 🥺 J’en aurais voulu encore ! La fin du tome 2 était telle que j’avais enchaîné avec celui-ci, « Le Glas ». Quelle trilogie ! Un coup de cœur ❤

Comme je le disais dans l’article sur le premier tome, j’ai découvert ici Neal Shusterman, et je suis très loin d’être déçue ! J’ai adoré ses personnages, leurs caractères, je me suis plongée dans l’histoire comme si je la vivais. Tout est extrêmement réaliste, et fais réfléchir. Comment seraient nos vies si la mort n’en faisait plus partie ?

Certains personnages sont très attachants, d’autres, clairement beaucoup moins, mais ce sont les grands méchants de l’histoire (ou les plus antipathiques, pour le moins) donc… 😅

Le rythme monte crescendo tout au long de ce tome pour une fin en apothéose 🎆 À aucun moment on ne s’ennuie, et même si parfois les choses semblent stagner, prennent un peu plus leur temps, tout fini par prendre sens.

Au final, une excellente trilogie que je suis très très contente d’avoir découvert, et que je conseille à tous ! 🥰

« La Faucheuse – Thunderhead » (tome 2) de Neal Shusterman

Bonjour bonjour ! 😄 Nous voilà de retour dans la dystopie de Neal Shusterman, toujours aux éditions Robert Laffont dans leur Collection R 💀

« Les humains apprennent de leurs erreurs. Moi pas. Je ne commets jamais d’erreur. »

Je vous avais déjà parlé de cette trilogie avec le tome 1, « La Faucheuse », ici. Me revoilà pour le tome 2, « Thunderhead », et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il se passe beaucoup de choses !

Très souvent dans les trilogies, le tome 2, intermédiaire, est plus long, plus lent, met d’autres choses en place. C’est généralement un peu plus… mou 😅 Et bien pas dans ce cas ! Ce deuxième tome est une très bonne exception, et à aucun moment on ne s’ennuie !

Le style de l’auteur est toujours aussi bon, on retourne très vite dans cet univers où la mort n’existe plus, sauf à être « glané » par un Faucheur. Le rythme s’accélère, certains événements se dessinent à l’horizon, de nouveaux personnages font leur apparition, et beaucoup de choses se mettent en place.

J’ai beaucoup aimé entrer un peu plus dans les « pensées » du Thunderhead, comprendre son fonctionnement, la façon dont il a été créé. Les personnages que j’avais aimé dans le tome 1 ont évolué, des liens se créent, d’autres se défont. Le fait d’avoir de nouveaux personnages pourrait perturber la lecture, mais au contraire, j’étais impatiente de voir ce que la suite allait me réserver ! Et donc une fois arrivée à la fin, je n’ai pas pu m’empêcher de continuer tout de suite avec le dernier tome tant j’avais aimé ce livre 😍

Je reviens donc très vite avec le tome 3 😉

« La Faucheuse » (tome 1) de Neal Shusterman

Coucou vous ! Ça va bien ? J’aimerais beaucoup vous parler aujourd’hui du premier tome d’une trilogie dont vous avez certainement déjà entendu parler : « La Faucheuse » de Neal Shusterman, aux éditions Robert Laffont, collection R 💀Et pour une fois, je ne vais pas vous réécrire de résumé comme je le fais normalement, mais vous laisser découvrir ce qu’indique la quatrième de couverture…

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

Intriguant, n’est-ce pas ? Je n’ai pas envie de trop vous en dire, parce que quand j’ai commencé la trilogie, je n’avais que ça sous la main, et le souvenir d’avoir vu différentes vidéos sur YouTube où les romans avaient été en majorité beaucoup appréciés. Et ce premier roman a été… une très bonne lecture pour moi !

Ne connaissant pas encore le style de l’auteur, pourtant déjà bien connu (j’ai honte…), j’ai découvert avec plaisir une dystopie extrêmement réaliste, bien écrite, avec des personnages attachants et aux caractères bien définis. Les chapitres alternent entre plusieurs personnages, mais à aucun moment on ne se perd. Et on se pose beaucoup de questions au fil de la lecture, ce qui a été très agréable, en ce qui me concerne 😄

J’ai adoré faire des suppositions, me rendre compte que, peut-être, j’avais raison, ou au contraire que j’avais totalement fait fausse route 😯

Ce premier tome pourrait presque se suffire à lui-même… presque ! Parce que une fois entrée dans l’univers décrit par l’auteur, j’ai eu très envie de continuer, de découvrir ce qui allait arriver par la suite. Et j’ai eu raison ! Mais ceci fera l’objet d’un prochain article… bientôt 😉