« Les héritiers d’Higashi 2 – Bakemono-san » – La résistance s’organise à Higashi…

Bonjour bonjour ! Nous voilà repartis pour un voyage au pays des bakemono et des yokais avec « Les héritiers d’Higashi – Bakemono-san », le deuxième tome de la trilogie fantastique de Clémence Godefroy, toujours aux éditions du Chat Noir 🐈‍⬛

« L’union entre Kaito Odai et Yin Daisen, orchestrée par leurs clans respectifs, paraît renforcer plus que jamais la mainmise de la dynastie des renards sur Higashi. Pourtant, dans l’ombre, la résistance s’organise. Ayané, ses origines enfin révélées, porte tous les espoirs de ses amis, mais tandis qu’elle voyage vers le Sud avec Yoriko et Tadashi, le fardeau de son héritage s’alourdit de jour en jour. Loin dans les forêts de l’Est, un trio improbable se forme et croise la route d’un terrifiant chasseur de yokai. Et au Palais des Mille Flammes, Midori, une jeune femme de la lignée des serpents promise à Ren Ishiga, se trouve déchirée entre son désir de servir Yin Daisen et les secrets qu’elle découvre bien malgré elle. Aux quatre coins de l’archipel, au péril de leur vie, tous vont se rendre compte que le pouvoir des bakemono n’est pas celui que l’on croit. »

Et nous voilà replongés dans cet univers si particulier qu’on avait tant aimé dans le premier tome, dont je vous parlais il y a peu, ici. Je suis tout de suite retombée sous le charme de la plume de l’auteure, qui a une fois encore su m’emporter à Higashi comme si j’y étais.

Ayané et Numié continuent leur chemin, avec de nouveaux compagnons. Nous suivons ici plus de personnages, mais jamais on ne s’y perd. Tout est fait pour donner envie de lire la suite, pour ne pas lâcher le livre… et c’est ce que j’ai fait 😄

Dans une trilogie, on retrouve souvent le même « schéma » : un premier tome introductif, un deuxième tome un peu plus lent, et un troisième tome où tout se dénoue. Et bien pas ici 🥰

Le premier tome présentait, bien sûr, les différents personnages, qu’on retrouve ici dans ce deuxième tome, mais un certain nombre d’événements se produisaient déjà, et on refermait le livre avec l’envie d’en savoir plus.

Dans ce deuxième tome, les événements s’accélèrent quelque peu. On suit toujours Ayané et Numié (même si un peu moins en ce qui la concerne), et d’autres personnages rencontrés auparavant prennent un peu plus de place dans le récit. C’est avec un grand plaisir que j’ai lu cet ouvrage, qui répond à un certain nombre de questions, mais surtout surtout en soulève de nouvelles ⁉️

Refermer ce deuxième tome est très frustrant pour moi, j’ai très très envie de lire la suite !!! 😄 Heureusement, le tome 3, « Inari-sama », sort très bientôt (le 25 août prochain !) et nul doute qu’il sera également très vite entre mes mains 😉

🐻🐻🐻🐻,5/5