« Parler ne fait pas cuire le riz » de Cécile Krug

Cécile Krug signe ici son 2ème roman après « Demain matin si tout va bien », publié aux éditions J’ai Lu. Je n’ai pas plus d’informations la concernant, alors si vous en savez plus que moi, n’hésitez pas à me le faire savoir ^^

Jeanne est une jeune femme un peu paumée, à qui la vie ne fait pas que des cadeaux. Son petit ami la laisse tomber au pire moment qui soit, elle n’a pas d’emploi, et les relations avec sa mère sont on ne peut plus compliquées. Quand sa sœur lui propose de lui payer des vacances, elle accepte bien vite ! Sauf qu’elle se retrouve dans une retraite en plein Pays Basque, où diète, yoga, et randonnées sont au programme… Le pire qui pouvait arriver à Jeanne, qui adore la nourriture ! Jeûner pendant toute une semaine ? Très peu pour elle ! Heureusement, elle ne manque pas d’humour !

J’ai adoré le personnage de Jeanne. Elle est un peu perdue dans sa vie, se retrouve célibataire et sans enfant à presque 40 ans, sans réel avenir devant elle. Mais son humour décapant ne la quitte jamais ! 

Quand elle se lance dans ce séjour, elle atterrit dans un autre monde où parler nourriture est interdit mais évoquer son transit intestinal fortement conseillé ! Au programme : tisanes, bouillons et randonnées, ce qui, pour Jeanne, est à la limite du supportable. Quand on aime glandouiller en jogging informe avec un saladier de pop-corn sur les genoux, ça change, c’est certain !

Myriam, l’organisatrice du séjour, est plutôt drôle avec son style complètement décalé et hyper coloré, et son caractère bien affirmé. Jeanne veut abandonner ? Hors de question ! Myriam ne la lâchera pas d’une semelle !Le séjour va s’avérer très compliqué pour Jeanne, au début, mais une rencontre inattendue va changer sa façon de voir les choses, et bien sûr sa vie…

J’ai beaucoup aimé ce livre et le conseille fortement ! L’autrice a énormément d’humour et j’ai adoré ses personnages hauts en couleurs et avec chacun une personnalité qui lui est propre. Dès que je trouve son premier roman, je fonce !

Source biographique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *