« Black Coffee » de Sophie Loubière

Coucou à tous ! ça va chez vous ? 😊

Aujourd’hui, prenons donc un « Black Coffee » avec Sophie Loubière, chez Pocket 🙂

Rendez-vous à Narcissa, Oklahoma, en juillet 1966. Pris de folie, un homme tue sauvagement une jeune femme et une fillette, laissant pour morte la mère de famille et son fils. Faisons maintenant un bond dans l’avenir, jusqu’en 2011. Lola Lombard, française, part à la recherche du père de ses enfants, mystérieusement disparu sur la mythique Route 66. Son seul indice, un cahier rempli de notes que son mari lui avait envoyé et qui raconterait le parcours du plus terrible tueur en série que les États-Unis auraient connus. Y aurait-il un rapport avec les crimes commis en 1966 ?

Pour ce qui est de mon avis, il est assez mitigé. J’ai trouvé l’histoire parfois trop longue… on s’attarde sur certains moments, le rythme est lent, même si on a quelques accélérations de temps en temps.

Bien des années après l’agression qui a failli lui coûter la vie, Desmond Blur, le jeune garçon qui a survécu au tueur, va croiser la route de Lola et l’aider dans sa recherche pour retrouver son mari, disparu depuis 4 ans. Un rapprochement certain a lieu entre les deux personnages, mais la relation n’est pas assez poussée à mon goût.

En bref, un peu trop long, mais tout de même une fin qui m’a tenue en haleine, et un dénouement intéressant. Une lecture plutôt sympa au final 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *