La trilogie « Les Brumes de Cendrelune » – Technologie, vie antérieure et dieu omniscient…

Bonjour bonjour ! Aujourd’hui je ne viens pas vous parler de 1 livre, ni 2, mais 3 ! Parlons un peu de la trilogie « Les brumes de Cendrelune » de Georgia Caldera, parue chez J’ai Lu 😄

« Dans le royaume de Cendrelune, les dieux épient les pensées des hommes, et leur Exécuteur, l’Ombre, veille à condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rébellion. Or, il semble que certaines failles existent. À l’âge de 17 ans, Céphise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu’on l’a amputée d’une partie d’elle-même et privée de sa famille, elle ne rêve plus que d’une chose : s’affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu’elle ne soit pas seule… »

Voilà ce que nous dit le résumé du tome 1, dont j’avais déjà parlé ici. Depuis, j’ai lu les tomes suivants, et mon avis n’a pas beaucoup changé, j’ai beaucoup aimé cette trilogie !

On retrouve évidemment Céphise et Verlaine, dont l’histoire est plutôt complexe. Après une haine prononcée de Céphise envers celui qu’elle considère comme son ennemi numéro 1, ses sentiments évoluent au fil du temps, et lorsqu’ils découvrent que leur histoire remonte à bien avant les temps de Cendrelune, Céphise prend conscience qu’elle ne s’en prend peut-être pas à la bonne personne…

Leur histoire évolue d’une façon cohérente et peut-être un peu rapide, mais la romance n’est pas trop présente et n’alourdit pas le récit, au contraire.

Nos deux héros ne sont pas les seuls à évoluer. Héphaïstos (mon préféré 🥰), fils d’Orion et donc dieu et demi-frère de Verlaine, qu’on rencontre rapidement dans le tome 1, prend plus de place au fur et à mesure des tomes. Personnage complexe, on a d’abord du mal à savoir qu’elles sont ses intentions. Et puis tout s’éclaire petit à petit, et il a un rôle particulièrement important dans le tome 3. Évidemment, je ne peux pas en dire plus au risque de vous spoiler 😅

J’ai retrouvé avec plaisir ces personnages et la plume de Georgia Caldera, qui m’avait un peu perturbée à la lecture du tome 1. Aujourd’hui, après lecture des 2 derniers tomes, j’avoue ne plus trop savoir ce qui m’avait « dérangée » à ce point tant j’ai pris plaisir à lire ces romans 🤔😄

Les questions écologiques et technologiques abordées font réfléchir, et j’ai beaucoup aimé cet aspect du récit. La fin m’a laissée en larmes, triste et heureuse à la fois 😭🥰

Voilà une très bonne trilogie YA, agréable à lire, où la romance ne prend pas trop de place (et quand on n’est pas très fan, comme moi, c’est mieux 😅), aux références mythologiques intéressantes, aux réflexions pertinentes, que j’ai beaucoup aimé découvrir 🤗

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *